• MOI C'EST RAOUL

    Raoul.jpg

    Salut ! Moi c'est Raoul

    j'suis un vrai, un dur, pas un d'ceux qui s'la coulent douce au coin du feu. Un de ces nantis  dont les coussinets sont trop fragiles pour poser la mimine sur le macadam. Les mous de la queue comme on les appelle chez nous. 

    Et oui ! ma p'tite dame, nous on doit gagner notre pitance et j'suis pas tout seul..Alors parfois on se prend le mur, mais attention fillette, c'est pas parce que notre houle à nous c'est la rue qu'on n'sait pas se tenir. On n'est pas là à faire la bringue tous les week-end. Bon peut-être Cul de Bouteille mais lui il est accro au rhum de l'épicière du coin. Il faut dire qu'elle s'en enquille  tellement qu'elle oublie souvent de remettre le bouchon et mon ami, lui, il a du flair. Alors parfois ça dérape.

    J'suis né dans la rue à deux patés de maisons. Tu vois la-bas sous l'escalier. J'ai du m'faire les griffes dans c'monde et maintenant j'y suis chez moi...Je vadrouille, j'explore, j'arpente, je vis quoi !  Mon pote de toujours s'appelle Berny.. En c'moment il m'fait une déprime. Il faut dire qu'il vient de s'faire larguer par Sucre d'orge. Je lui avais pourtant dit de n'pas fricoter avec la belle des quartiers chics mais Berny y croit encore au Père Noël et c'était à deux doigts qu'il se fasse tatouer !  Et d'après c' qu'on m'a dit c'était pas l'oreille qui était visée.

    Il m'arrive d'temps en temps de m'ballader avec Velcro. j'ai fait mes classes avec lui sur les marchés. Le poisson il connait ! même une anguille ne lui glisse pas entre les pattes. Il est un peu notre fournisseur les jours de pêche. A l'époque nous étions quatre à faire le ravitaillement. Il y avait Carbone : sympathique au demeurant mais très risqué de le suivre sans en prendre plein les narines.  Et Cocaïne : lui il aimait roder derrière la pharmacie pour se shooter au bicarbonate. Un jour on l'a retrouvé  entrain de faire l'équilibriste sur une ligne à haute tension. j'te dis pas la tête qu'il s'est payé pendant 15 jours. T'as déjà vu une étoile de mer et bé c'était ça mais en plus grand. Puis le temps a passé et tout ce beau monde a fini pour suivre le chemin qu'il lui était tracé. J'ai ouie dire que Carbone s'est retiré à la campagne. Quant à Cocaïne il semble avoir disparu de la surface de la terre. Ça nm'étonnerais pas qu'il ait fait le grand saut lui qui rêvait de voler.

    A la tombée de la nuit, j'aime me réfugier sur les toits face à la mer. A l'époque j'emmenais mes conquêtes pour leur faire l'aubade. Il y a eu Mimi la cajoleuse mais  j'me suis vite rendu compte qu' elle ne cajolais pas que moi. Alors tu comprends j'avais ma réputation de dandy à assurer et non celle de dindon à plumer. Ensuite j'ai rencontré Lèvres en feu. Elle venait s'encanailler dans les bas fonds comme elle disait. Elle a voulu brûler les étapes et moi ça m'a refroidit... Eh Oui ! On a notre fierté nous les chats d'gouttières. Il y en a eu d'autres et puis un soir sur les falaises j'ai rencontré Molly. Là j'en deviendrais presque poète. c'est beau une nuit étoilée.
    Bon c'est pas tout ça mais j'dois y aller. J'ai une affaire sur le feu. Mais plus tard ma belle si tu reviens sur la côte j' te raconterai.

     

    Avant de me quitter Raoul a tenu à me montrer quelques photos de ses amis

     

    Molly  Berny  Carbone
     
     Velcro  Cul de bouteille Cocaïne

     

                    

    « HISTOIRE VRAIELES JARDINS DE L'ESPLANADE »
    Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    13
    Mardi 25 Novembre 2014 à 10:14

    Bien vu !! L'histoire va bien avec sa "gueule".  bonne journée. Bisous

    Tatiana

    http://lesptitsbonheursdetatiana.blogspot.fr

    12
    Lundi 10 Juin 2013 à 20:45

    Un vrai dur qur ma Féline n'aimerait sans duote pas renconteer lol !

    Je me balade avec plaisir sur ton blog et apprecie le partage des poemes. Merci.

    Amicalement++

    11
    Mercredi 5 Juin 2013 à 18:52

    Bonjour

    Une sacré galerie de portraits "félins"....c'est vrai que Raoul à l'air d'un vrai dur à qui il ne faut pas en compter...

    bonne soirée

    10
    Dimanche 2 Juin 2013 à 20:30
    paquerette1

    Oh bien il ressemble au mien, tiens j'ai un article à faire sur lui, ce sera pour ce soir!

    bisous

    9
    Vendredi 31 Mai 2013 à 20:39

    Sacré Raoul ! T'as une vie de guedin ! Fais une bises à Molly ma poule ! Bisous

    8
    Vendredi 31 Mai 2013 à 17:03

     Super ce récit de Raoul et j'ai bien aimé ses potes ! J'ai lu façon Gabin, ça a d'la gueule quand même ! Quant à Molly elle est si douce que cela ne m'étonne pas qu'il ait craqué.

    Merci Chronique et très bon week-end. Gros bisou.

    Ps : dis moi, je n'arrive pas à aller sur le blog de Mireille, cela m'affiche une page bizarre.

    7
    Vendredi 31 Mai 2013 à 16:51

    ben dis donc, il en a des choses à dire Raoul !

    Un baroudeur comme ça, il a pas fini...mais il sait aussi se faire attendrir par une jolie minette...héhé !

    Sympa ton p'tit récit !

    Bises   @nnie

    6
    Vendredi 31 Mai 2013 à 15:23

    J'adore ton histoire ainsi que les photos , je trouve que carbonne à ronflé très fort,  et cocaine à belle allure hi hi bisous

    5
    mistigris34 Profil de mistigris34
    Vendredi 31 Mai 2013 à 13:35

    chat alors n'en voilà une belle nhistoire ! vi j'viens de chez pépita...j'r'viendrai sûr, juré promis ! 

    MIAOU !!!!!

    4
    Vendredi 31 Mai 2013 à 09:10

    J'ai adoré ton Raoul et le récit de sa vie de baroudeur. Tu es douée et pleine d'imagination et j'espère bien qu'il y aura une suite ! Raoul me fait penser au chat de mon fils, Diabolo, la même tronche, un chef de bande lui aussi. Une vraie vie de chat quoi !

    Pépita est scotchée devant l'écran ! je crois qu'elle est tombée raide dingue amoureuse.

    Grand bravo et j'en redemande

    Gros bisous

    Annick

    3
    T. Siram
    Vendredi 31 Mai 2013 à 08:43

    Superbe récit ! Cette histoire captivante mériterait une suite... miaou.

    Cordialement,
    T. Siram

    2
    Vendredi 31 Mai 2013 à 06:18

    Bonjour Chronique bien racontée cette histoire,

    il y a tellement de sortes de chat de gouttières maintenant!

    bonne journée  bisous monique

    1
    Vendredi 31 Mai 2013 à 05:19
    Francis M.

    Merci pour cette histoire de port et de gouttières aux personnages typés. Chez nous, c'est un nouveau printemps et "Pillule", le voyou du quartier à la tête de "Raoul" rend notre "Craquette" toute folle. On l'a baptisé Pillule parce que quand on en voit le bout de la queue, comme un signal, il est grand temps d'administrer. Nous avons dû rater un épisode cette fois-ci !

    Bises et bonne fin de semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :