• L'HERBE POUSSE A METZ

    C'est en arrivant sur le parvis des Droits de l'homme face au CPM que nous avons découvert ce champ verdoyant.

    Intrigués nous nous sommes approchés pour découvrir des brins d'herbe d'une hauteur d'1m50. 

    C'est à l'occasion des manifestations culturelles de la nuit blanche que nous avons pu admirer ce Champ mécanique de l'artiste Vincent LEROY.

    Il a utilisé de l'altuglas un matériau des enseignes publicitaires aux pro-priétés réfléchissantes et flexibles.

     

    Fixés sur un support métallique puis sur une surface bois les brins d'herbe étaient au nombre de 1700 (je les ai comptés ).

     Je vous souhaite une très belle journée
    Gros bisous
    Chronique

     

    « SOUS HAUTE SURVEILLANCECOUPE DE FRUITS »
    Yahoo! Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    16
    Lundi 25 Novembre 2013 à 16:28

    Quelle imagination, cet artiste ! Bizz de Béa

    15
    Dimanche 24 Novembre 2013 à 16:18

    BONJOUR TU VAS BIEN...IL FAIT FROID 2 HIER MATIN A 8H. LA NEIGE N EST PAS  LOIN SUR LA CRETE DE LA PREMIERE COLLINE..

    J AIME BEAUCOUP CETTE CREATION VERDOYANTE..A IMAGINATION ET CREATION  SONT INDISPENSABLES DANS LA VIE..

    LES PETITS OISEAUX SONT REVENUS...ET SE DISPUTENT LES GRAINES AVEC LES TOURTERELLES...

     BONNE CONTINUATION   BISES

     

     

    14
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 23:27

    bonsoir ma belle ,ça fait un genre maintenant qu'il n'y a plus dans les prés ,de la neige hier mais plus rien maintenant ,bonne fin de  soirée ,bisous

    13
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 21:04

    Merci pour L'Automne...tu sais chacun a ses préférences...moi c'est la saison que je péfère !!

    Bisous et bonne soirée

    Marielle.

    12
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 19:52
    francine 94

    bonjour, impressionnant !!je te souhaite une bonne journée bisous

    11
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 19:50

    Bizzare ...et pourquoi a-t-il choisi de l'herbe comme motif de création ?Que de boulot pour installer tous ces "brins d'herbe " . Je pense que j'ai raté un épisode ...

    Bises à toi.

    10
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 15:23

    Bonjour/soir Chronique 

    voici des jolies photos d'herbes d'un vert un peu clair ,il manque de la potasse   ,merci de ton partage  et au plaisir de te lire 

    Bonne fin d'apres midi  ,bisous de Picardie  

    Gérard 

    9
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 14:47

    bonjour chronique!!!un coucou vite fait!!je suis toujours dans la neige!!!et il fait froid,mais j'aime mieux le froid que cette humidite!!!gros bisous

    8
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 12:26

    Bonjour  Chronique belles photos de cette créativité la ville de Metz ne manque pas d'idée.

    bonne journée bisous monique

    7
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 10:03

    Metz donne vraiment la place à la créativité

    bisous

    6
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 09:21

    Belles photos, la première avec ce toit tout blanc du Centre Pompidou est fabuleuse, bravo !

    Bon moi je crois ce que je vois. Alors ... toi Chronique tu prends la photo ... ok, mais je ne vois ni Mireille, ni @nnie, si surtout Marc de Metz !!!!! je l'imagine grand farceur, accroupie bien caché derrière un des ces brins d'herbe !

    J'aime bien ce genre de délire, vive la joie et la bonne humeur dans les villes.

    Bonne journée Chronique, sous un brouillard épais ici à Amiens, brrrrr ...

    Gros bisous d'Anniclick qui va donc rester bien au chaud.

    5
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 09:12

    Bien original cette portion de pelouse haute sur le parvis du CPM. Si j'avais été là et habillée en vert...je disparaissais !

    bonne journée, bisous

    @.

    4
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 07:59

    Bonjour Chronique

    et bien je me sens moins seule avec ma hauteur , mais comme on dit si bien  , la bonne longueur pour les jambes c'est quand les pieds touchent par terre !!!

    bisous frais

    3
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 07:55

     

     

    Moi, j'ai angoissé car je ne voyais plus ni Mireille du Sablon ni Chronique. Elle est la plus grande des deux et l'est  d'au moins deux centimètres. Heureusement que ce jour là il n'y avait pas @nnie 54. Elle est plus grande que Mireille du Sablon mais moins que Chronique de Normandie.

    En plus, chacune moins large qu'une seule de ces lamelles, s'amusait à se cacher derrière toutes celles qu'elles trouvaient. Il y en avait 1 702 pedndant qu'elles faisaient partie de cette oeuvre d'art.

    Article très sympa qui me rappelle ce que nous avons vu durant la Nuit Blanche 2013. Belles photos... Bisou de Metz, Marc. @mitié et bonne journée.


    2
    Martine/
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 06:42

    Bonjour Chronique,

    Curieux! Ma foi. On a l'herbe que l'on peut!

    Perdre Mireille? C'est Marcel Amont qui serait triste

    Gros bisous

    Martine

    1
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 05:21
    Francis M.

    Si ça réfléchit, ce devait être encore autre chose de nuit ! Réfléchissons voir, où se cache Mireille ?Et la borne à incendie, elle est aussi "de" Vincent Leroy ?
    bises et bone fin de semaine 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :