• L'AUTOMNE

     

    IGP83982web-copie-1

    L'Automne a pris ses quartiers
    Il s'est glissé en digne héritier
    Dans le reflet de nos pensées
    A sa présence nous y habituer
    Son spectre est devenu réalité
    Dans ces terres déjà hibernales
    Il est apparu en brume matinale
    Imposant toute son intemporalité

    Oui la fête est déjà oubliée 
    Otant tous ses habits d'été 
    L'arbre tout vert se console 
    A l'imagination un peu folle
    En se parant d'or et d'ocres
    Car rien n'est plus médiocre
    Que de négliger l'apparence 
    En ces temps d'indifférence

    D'autres que lui un peu moins chanceux
    Se dégarnissent malgré tous leurs voeux
    Tapissant le sol de ses feuilles meurtries
    Que la vieillesse abandonne toutes flétries
    Résignés..Ils attendent avec tempérance
    Qu'enfin arrive le temps de la dormance
    Offrant aux regards une certaine défiance
    Avant que le glas ne sonne la délivrance

    « EN MES TERRES D'OUESTDAME NATURE »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    7
    gavroche
    Samedi 4 Mai 2013 à 14:23

    bonjour magnifique celebration de l'automne

    j'aime cette saison aux belles couleurs comme sur ta photo

    bon lundi  bises

    6
    Mardi 28 Septembre 2010 à 10:33

    On a le coeur "Verlaine"

    en ce début de semaine

    une poésie souveraine

    qui se fait fredaine

     

    Bon Mardi

    Amitiés

    Chronique

     

    5
    Mardi 28 Septembre 2010 à 10:23

    L'automne est une saison qui offre de très beaux tableaux de dégradés. C'est un plaisir pour les yeux.

    Bon Mardi

    Bisous

    Chronique

    4
    Mardi 28 Septembre 2010 à 10:20

     Oh là tu me fais rougir !!!

    Je te souhaite une belle journée

    Bisous

    Chronique

    3
    Lundi 27 Septembre 2010 à 23:04

    encore un joli poème digne des grands poètes

    bises

    2
    Lundi 27 Septembre 2010 à 11:59

    Bonjour Marc de Metz

     Tu es sous le charme de la photo ou du texte  ????

    Je me pose souvent la question  : Comment les lecteurs perçoivent-ils mes petits écrits..... quelles sensations éprouvent-ils, décèlent-ils quelque chose dont je n'ai pas conscience... une architecture, un phrasé, une empreinte, un ronflement qui rendrait la lecture un peu gonflante...

    Dis moi ! Toi qui dit toujours des choses gentilles !

    Je te souhaite une bonne journée

    Gros bisous

    Chronique

     

    1
    Lundi 27 Septembre 2010 à 08:31

     

    Je suis sous le charme de ton automne.

    Les arbres lorrains connaissent un sort identique.

    Des millions de feuilles vont venir mourir sous nos pas.

    Le vert va devenir moins lumineux ou disparaître.

    Au-delà de ces mois il y aura un autre hiver puis ensuite le renouveau.

    Je t’embrasse, Marc de Metz… @mitié d’ici.

    Tes mots écrivent une belle poésie.

    Elle adoucit la dureté de l’automne pour les verts en désespérance…

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :