• Hier soir, allongé dans ton lit

    Tu t’es penché vers moi

    Tu m’as délicatement extirpé de mon sommeil

    En me disant combien c’était bon de m’avoir

    Tu m’as fait rouler entre tes doigts experts,

    Et ton regard en disait long sur ton désir

    Tu as pressé tes lèvres tout contre mon corps

    Humant mon parfum avec avidité, les yeux fermés

    Tout semblait irréel, volupté et plaisir

    Je me consumais sous tes pressions répétées

    Je  pouvais entendre le rythme de ta respiration

    Ton envie est devenue plus grande

    Et tout mon corps s’est mis  à irradier

    Dans un ultime  et frénétique effort

    Tu as émis un râle de bonheur intense

    Puis j’ai eu froid

    Alors tu m’as repoussé car tu ne pouvais plus rien tirer de moi.

    Ce matin quand je me suis réveillée

    Je me suis retrouvée avec d’autres

    Qui comme moi avaient été allumées un soir

     Et qui ont fini  dans le cendrier

     

     

     




                                                                         Auteur : Une cigarette abandonnée.


                                                                                                                                      

    1 commentaire

  • Il existe un lieu où la plupart d’entre nous affectionne particulièrement.

    Certains pour approfondir leurs connaissances

    D’autres pour mettre de l’ordre dans leurs affaires

    D’autres encore pour tout simplement méditer et refaire le monde lorsque l’envie s’en fait pressante.

    Un moment d’évasion intime lié à la condition humaine

    Où nous évacuons notre stress quotidien

    On y lit toutes sortes de livres,

    On y feuillette des revues,des magazines de mode, des BD

    C’est  un endroit où bouillonne notre esprit à la croisée des mots.

    Il est témoin de nos réflexions, de nos attentes, de nos crispations

    Il est le lieu de passage de toute une génération

    Il est ce lieu où l’espace temps diffère selon qu’on se trouve à l’intérieur ou à l’extérieur.

    Pour certains il est parfois difficile d’en sortir

    Pour d’autres, ils émergent brutalement de leur léthargie au bruit d’un simple  «  plouf »

    Ou encore par un

    «  Chéri….. N’oublies pas de tirer la chasse d’eau avant de sortir  J».

     

     

     

    Pour  info : Il faut savoir que cet endroit a le taux de fréquentation le plus élevé toutes bibliothèques confondues….. Si Monsieur !!!! 

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Dites-moi ce qui c’est passé hier soir ?

    - Eh bien…Nous étions toutes les deux, ma sœur et moi, dans la chambre de Tony quand celui-ci m’a poussé sur le tapis juste à coté du lit en râlant qu’il en avait fini avec nous. Ma sœur, elle, il l’a fait  virevolter comme un vulgaire chiffon et elle est venue s’écraser sur le mur. Il jurait qu’elle sentait mauvais. Toute la nuit je suis restée en boule. je n’ai pas osé bouger.  Au petit matin, c’est sa femme qui nous a trouvé. Elle jurait elle aussi que c’était la dernière fois qu’elle subirait ces caprices..

    - Et votre sœur ?

    - Elle est restée coller sur le mur. elle ne respirait plus. Son corps était désarticulé. Dire que cela faisait 6 mois que nous étions ensemble. On a  pris soin de lui tout ce temps. On était toujours là pour lui . On l’a accompagné au tennis, au footing, on a même fait un trekking une fois.
    ça été vraiment super. Il voulait éprouver notre endurance car il prévoyait de nous emmener en Inde pour une méga aventure. On a été avec lui tout le temps, on ne l’a pas quitté d’une semelle. Je ne comprend pas ce qui lui a pris.

     Et qu’en pense sa femme ?

    A plusieurs reprises, elle lui a dit qu’elle n’aimait pas sa façon de se comporter. Qu’elle ne voulait pas nous voir traîner dans la chambre car ce n’était pas notre place. Elle lui a répété maintes et maintes fois mais semble-t-il cela rentrait dans une oreille pour ressortir de l’autre.

    Connaissez-vous quelqu’un d’autre dans votre situation ?

    Oui, avant nous, il y a eu des jeunes qui ont subi le même sort. Au début, il les aimait bien puis un jour il s’est plaint que les efforts qu’elles fournissaient n’étaient plus à la hauteur de ses espérances. C’est là que le climat s’est distendu. Leur relation ne tenait plus qu’à un fil quand tout a craqué.

    Qu’allez-vous devenir ?

    Sincèrement je ne sais pas. Et Vous !!! savez-vous ce qui arrive aux chaussettes qu’on laisse traîner dans la chambre alors qu’il suffirait de les mettre dans le bac à linge. Elles finissent à la poubelle ...je crois.

     

    FLASH DE DERNIERE MINUTE

     

    Nous  venons d’apprendre que  TONY (truand) a fini par avoué son geste.Il est passé en comparution immédiate et a été condamné à faire la lessive pendant 6 mois. (Tiens !!! il sait faire marcher une machine à laver ????)


    1 commentaire

  • L’amour au téléphone,c’est comme les programmes d’une machine à laver.. il faut bien choisir

    Il n’y a pas très longtemps sur une des chaines TV , J’ai vu une publicité où des femmes proposaient leurs services par téléphone.

    Ce qui m’a surpris, en premier lieu, ce sont les prénoms utilisés. Tous, sans exception, sont des prénoms finissant par A ….. Ulla, Tatiana, Irina……………….. et  j’ai eu beau chercher, je n’ai pas trouvé de grosse Bertha……………… si si cela se termine par un A.

    Le paradoxe de ses prénoms, c’est qu’ils sont pour la plupart d’origine de l’Est  où le froid sévit et pourtant, tous ont cet  étrange  pouvoir de réchauffer ces messieurs.

    J’ai essayé d’imaginer comment ces femmes pouvaient introduire (sans jeu de mots) la conversation avec vous , Messieurs. De toute évidence…. Cela ne peut être qu’une voix langoureuse et chaude qui vous susurre……...……………………….

    -   Bonjooour, ……….… je m’appelle Tatiana………….. je suis douce et coquine à souhait….. Hummm…………………… laisse toi guider………………… je te propose 5 programmes  du plus délicat au plus sensuel………………… choisis ce qui te convient le mieux bébé……….Je suis là pour te satisfaire…………………saches que tu peux revenir au sommaire autant de fois que tu le veux ……………….Prends ton temps…………. Rien ne presse..

    Pour sure le numéro est surtaxé………… On ne va pas le brusquer cet homme. Diantre soyons psychologue……… il en va de son équilibre mental.

    Je me mets à sa place cela doit être très difficile ……………..…lui qui  a toujours eu peur d’utiliser  ce cube blanc  qu’on appelle communément « machine à laver »……………… comment va-t-il faire devant un choix multiples ?…. Eh bien, Mesdames,  confronté  à ce dilemme la gente masculine peut surprendre.

     

    -   Te voilà enfin bébé…. Je m’impatientais………… tu frisonnes déjà……………… moi aussi j’aimerais que tu me donnes le frisson……… ……..fait moi  vibrer …ta voix est si douce….ooooh oui..profite en pour m’énumérer les  16 chiffres de ta carte bancaire bébé…….oui 4722……..encore……4522… oui c’est bon……… hum ….ne t’arrête pas………encore……….. oui c’est ça…………oups....encore un …..bébé

    Ça  si ne n’est pas de l’accompagnement je ne m’y  connaîs pas……..je les soupçonne même de vouloir faire de la concurrence aux services à la personne.

     

    C’est là sans qu’on sache pourquoi …………. Intervient un certain Bob..….. Oui Bob celui qui va vous demander la date de validité de votre carte ainsi que le code à trois chiffres…………Lui, il est là uniquement pour vérifier que le débit se fait bien…...celui de votre carte……. Tatiana, elle, elle s’occupe d’un autre type de débit………….IL est vrai que cela déstabilise un peu mais c’est vite oublié….. Tatiana est de retour……

    -    Hum je vois que tu as choisi le programme délicat avec système pendulaire……………………….30 mn de plaisir bébé…………….. je vais te faire mousser tambour battant………………Hum……. Je te sens crispé… laisse moi  t’assouplir……………………….......................………………

    C’est là que le Monsieur répond

    -        Ben non j’préfère  pas... !!!!

    Hum… ai-je bien attendu……… on  a « durci » le ton.

    On le comprend…………… lui qui se sent déjà ramolli……………..ce n’est pas le moment d’en rajouter une couche.

    Je suppose qu’ils ne font pas de promotion……………. Il est vrai que tous les programmes inclus le rinçage pour Monsieur et l’essorage pour le compte bancaire. On ne peut pas tout avoir.

    Quant à vous Mesdames, le jour où la machine à laver n’aura plus de secret pour votre mari…….. Demandez vous s’il n’y pas une certaine Tatiana là-dessous…… 

    Une idée me trotte dans la tête………………………Et si Tatiana n’était qu’une  ancienne retraitée  de l’aéroport du coin. Vous savez cette voix sensuelle qui vous indique que l’avion que vous devez prendre aura une heure de retard…………..Eh oui ..Tatie Marcelle a aussi besoin d’arrondir ces fins de mois …………………………  Pensez y Messieurs la prochaine fois que vous serez tentés par l’aventure.


    1 commentaire