• LE TEMPLE NEUF...

    C'est seulement lors de mon dernier séjour à Metz que j'ai pu pénétrer dans le Temple Neuf qui d'ordinaire ouvre ses portes au public lors des journées du patrimoine. Aussi je ne me suis pas fait prier. 

    C'est en 1898 que la municipalité accorde à la communauté réformée un terrain appelé "Jardin d'Amour", sur l'île du Petit-Saulcy, pour l'implantation d'un temple de style néo-roman rhénan. L'architecte retenu pour le projet est Conrad Wahn. La construction de l'édifice en grès gris des Vosges commence en 1901. C'est le 14 mai 1904 qu'il est inauguré par Guillaume II en personne. 

    On accède au porche par 3 portails, baies en plein cintre sculpté d'entre-las, de feuilles et de fleurs puis à l'intérieur du Temple par 3 autres plus petits. 

     

    Sur le portail les symboles des Évangélistes mènent vers l'Agneau mystique qui timbre le tympan du portail. De part et d'autre des arcatures centrales sont sculptées les symboles des quatres evangélistes. A gauche le lion représentant Marc arbore une moustache impériale. C'est le sculpteur messin Timoléon Guérin qui se charge des 200 m de moulures et des 890 pièces sculptées.

    Le choeur est fermé par une abside semi-circulaire dominée par la tour octogonale de la croisée du transept (tour lanterne). L'intérieur, comme l'exige la tradition réformée, est très sobre. La chaire blanche est décorée des tables de la Loi. Deux tribunes surplombent et longent de part et d'autre la nef permettent également d'accueillir les fidèles.

    En 1990 ont été mis en place les vitraux de l'Abside provenant
    de l'hospice Saint-Nicolas.

    L'autel blanc légèrement surélevé est dos à une arcature aveugle allégée
    par de fines colonnettes de grès rose. 

    Détails pris dans la nef. 

    J'ai omis de prendre en photo le célèbre orgue réalisé par Ernest Mühleisen qui se situe au dessus de l'entrée mais ce n'est que partie remise.

     

    Je vous souhaite une très belle journée 
    Gros bisous
    Chronique

     

     

    « SEQUENCE BONHEUR...UN JOUR - UN CLIC - UNE PHOTO »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    9
    Samedi 29 Août 2015 à 11:37

    J'ai eu l'occasion de rentrer dans ce beau Temple Neuf et j'y ai aimé la non-présence de toutes statues.

    Le statuaire ne me plait guère et apprécié la sobriété de ce lieu.

    @nnie

     

    8
    Mercredi 26 Août 2015 à 12:11

    Bonjour Chronique

    Les églises sont des endroits que j'adore visiter, surtout aux jours et heures où il n'y a pas trop de monde. Et, en même temps que les yeux se lèvent vers les vitraux et les clochers, l'esprit quitte un instant les préoccupations terrestres pour se fondre dans l'Unité.

    Bonne journée

    7
    Mercredi 26 Août 2015 à 10:36

    bonjour Chronique , ah oui mais il est de toutes beauté ! l'extérieur j'aime +++ , les sculptures ...   , j'attend l'orgue moi je les admire partout !!  bises belle journée A+

    6
    Yvonne Anne
    Mardi 25 Août 2015 à 20:28

    De superbes photos, un rappel historique, des explications concernant les éléments architecturaux...La Messine que je suis apprécie toujours le regard de " La Petite Normande"!!

    Lors de ma prochaine visite, je suivrai tes pas, ton regard....

    Douce soirée et bises à toi.

    5
    Mardi 25 Août 2015 à 20:20

     

     

    Un très très bel article.
    Je ne suis plus rentré dans ce temple impérial depuis cette dernière fois avec toi.
    Cet été, il y a de plus de plus de touristes et tous photographient le Temple Neuf.
    Très bonne soirée, bises, Marc de Metz.

    Merci pour tes derniers commentaires, celui sous les photos de la merveilleuse péniche-habitation qui m'a fait rêver. 
    @ bientôt.

    4
    Mardi 25 Août 2015 à 17:31

    Bonjour …
    Étonnant et beau ! …
    Joli reportage bien documenté ... Cela m'a donné envie d'en faire le tour ... sur Google Map Maker
    … Bonne journée, … Amicalement, … Claude

    3
    Mardi 25 Août 2015 à 13:46

    Coucou Chronique, contente de voir ta newsletter dans ma boite mails ! C'est formidable d'être entrée dans le temple, ainsi je peux voir. J'avais tout imaginé de cet intérieur et il est bien plus clair que je ne l'imaginais. Beau et sobre.
    Merci pour les commentaires sous chaque photo qui m'en ont appris sur ce temple que j'ai aimé voir et surtout photographier pour mes souvenirs.

    Voici l'intérieur de mon temple protestant d'Amiens


    Plus récent car construit après guerre en 51-52. Rien qu'une grande croix car bien évidemment aucune statue.

    Bel après-midi sans doute sous le même ciel gris que le mien.

    Gros bisous

    Annick

    2
    eva
    Mardi 25 Août 2015 à 11:17

    une rareté merci du partage

    il est très beau à l' intérieur

    bisous

    1
    Mardi 25 Août 2015 à 11:02

    Merci pour cet intéressant reportage qui me propose des pistes à explorer.

    Mais quel est donc ce grès gris des Vosges? Il est souvent plus multicilore, "bunt" ou "bund" en allemand, "bundsandstein".  Peut être une strate avec plus de matière organiques qui ont empêché l'oxydation du fer contenu?  Il y a aussi un grès coquiller, la façade du Palais des Rohan à Strasbourg en l'occurrence.

     

    Intéressant aussi par les 4 évangélistes, que je vois très bien sur ton agrandissement. Et la moustache impériale, on l'a aussi, en fer forgé autour du Palais du Rhin, place de la République.

    Passe une bonne journée. Yann.

                                  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :