• LA PORTE


     

    souvenirsbaa

     

    Soudain la poignée de la porte bascule. Le mouvement est lent et le son  à peine perceptible. Un simple petit clic, suivi d'un autre plus caractéristique, celui d'une clé qu'on introduit dans la serrure. Le silence qui règne a amplifié étrangement ce bruit. Annie perçoit à nouveau ce cliquetis. Intriguée, elle s'avance lentement dans le couloir. La nuit est déjà bien avancée car elle met un certain temps à  distinguer le verrou. Oui  le verrou ! est-il bien fermé ? C'est bien là la première chose à laquelle elle pense. Très vite elle comprend que quelqu'un essaye de forcer l'entrée. Elle ose à peine respirer pour ne pas révéler sa présence à celui qui se trouve derrière la porte. L'inconnu semble s'impatienter car la poignée n'en finit pas de tourner et retourner. Le coeur d'Annie s'emballe. Elle pose machinalement sa main à son endroit comme pour lui intimer de se calmer...Elle est seule, tétanisée à l'idée que quelqu'un veuille s'introduire chez elle et lui faire du mal. Elle se mord la lèvre, un frisson traverse tout son corps..Depuis quelques minutes elle entend ces pas aller et venir... Mais que fait-il ? s'interroge-t-elle. Elle se force à fermer les yeux pour mieux écouter. Et là !  stupeur ! une voix d'homme se fait entendre.
     

    -  j'ai trouvé la clé ! " dit-il 
     

    Prise de panique, les yeux écarquillés Annie fait un bon en arrière. Face à la porte qui reste portant close, elle décide de reculer tout en gardant les yeux rivés sur la poignée. Mais son attention est attirée par l'apparition sur sa droite d'un homme vêtu d'une blouse blanche qui tout sourire tend une clé...Tout se bouscule dans sa tête, elle ne comprend plus rien.Tandis qu'elle essaye de se resaissir une main frôle doucement son épaule ce qui la fait sursauter de plus belle.

     

    - Chérie ! ça va ?

     

    Annie met un temps à faire surface et réalise que celui qui lui pose cette question n'est autre que son mari...

     

    - Tu devrais retirer tes lunettes de soleil, je crois que tu t'es fait peur toute seule dit-il en souriant...

     

    Annie acquiesce gentiment. La nuit s'estompe effectivement pour faire place à un local où l'on teste la performance des serrures. L'entreprise a d'ailleurs fait réaliser de petits couloirs débouchant sur des portes d'entrées de différents modèles afin de montrer ou non l'efficacité des fermetures à points. La société vient de s'implanter récemment sur la zone industrielle et c'est l'occasion pour Alain, curieux de nature, d'assister à une démonstration.

     

    Elle regarde tendrement son mari qui discute avec le technicien. Depuis quelque mois elle est sujette à des absences mais personne de son entourage ne s'en est rendu compte.. pas encore du moins....C'est comme si sa mémoire se mettait en stand bye par moment... elle doit se concentrer parfois pour se souvenir où elle a mis les choses ou bien se rappeler du nom de la personne avec qui elle est en train de discuter.Parfois c'est le lieu où elle se trouve qui lui semble étranger un court instant... Mais aujourd'hui c'était autre chose...un peu comme un bond dans un autre espace temps. Son coeur se serre à l'idée qu'un jour elle ne puisse plus reconnaître son mari, ses enfants, ses amis. Elle ne sait pas comment leur annoncer ce terrible secret qui  l'a ronge déjà. 

     

    Annie a 45 ans et son médecin vient de lui diagnostiquer une dégénérescence cérébrale....... 

     

    souvenirs-a.jpg

     

    « LES HOMONYMES..... LES REPONSESQUIPROQUO »

  • Commentaires

    28
    eva
    Dimanche 18 Mars 2012 à 13:52

    solution?à ce genre de problème

    pas vraiment encore!!

    sans être défaitiste

    passe un bon dimanche

    bisous


    27
    Dimanche 18 Mars 2012 à 12:16

    Ne soyons surtou pas défaitiste... à tout problème une solution

    26
    Dimanche 18 Mars 2012 à 12:14

    Oui tu as raison apprécions chaque instant que la vie nous offre car ils sont uniques....

    Gros bisous

    Chronique

    25
    Dimanche 18 Mars 2012 à 12:12

    Bonjour Capucine

    On supposait  que cette maladie touchait que les personnes agées mais malheureusement ce n'est pas le cas.... Souhaitons sincèrement qu'un remède soit rapidement trouvé pour enrayer où du moins stopper sa progression....

    Je souhaite une belle journée

    Gros bisous

    Chronique

    24
    Dimanche 18 Mars 2012 à 12:06

    Malheureusement en l'état actuel des choses cette maladie n'a pas fini de parler d'elle... j'ai l'espoir que l'on trouve un remède très vite.....

    Bon dimanche à toi

    Bisous

    Chronique

    23
    eva
    Vendredi 16 Mars 2012 à 16:42

    c ' est horrible!!

    que peut-on y faire??

    ça fait partie des cauchemers de notre avenir

    22
    Vendredi 16 Mars 2012 à 09:34

    Ton histoire est poignante, que dire..sinon beaucoup de courage à Annie et à ses proches.

    Profitons pleinement des petits bonheurs de la vie..

    Gros bisous

    21
    Vendredi 16 Mars 2012 à 09:10

    on sort de ton texte plus angoissé que rassuré .... vieillir oui ..mais ...
    bravo Chronique !

    20
    Vendredi 16 Mars 2012 à 02:06

    Bonsoir Chronique,

    Woah ! très bel écrit magnifiquement illustré par cette porte entre-ouverte... Tu évoques avec délicatesse la terrible réalité de cette maladie...

    J'ai une pensée toute particulière pour l'entourage : Difficile de vivre avec la maladie..

    Belle et douce nuit à toi.

    Gros bisous.

    Capucine

    19
    Jeudi 15 Mars 2012 à 21:04

    Bonsoir K pou...

    Oui une histoire presque qu'ordinaire qui malheureusement pour les personnes qui en sont atteintes ne l'est pas.... Je crois que tu fais une méprise sur la personne mais je vois à ton deuxième commentaire que tu t'en es rendu compte.... je ne connais pas  la personne dont tu parles mais je lui souhaite beaucoup de courage... car si cette maladie détruit le ou la malade elle ne laisse pas non plus indemme l'entourage....

    Gros bisous et bonne soirée à toi

    Chronique

    18
    Jeudi 15 Mars 2012 à 20:51

    Bonsoir Lilou

    Je me dis que j'ai beaucoup de chance d'être en parfait santé et croise les doigts pour que cela dure.... Gros bisous et bonne soirée à toi

    17
    Jeudi 15 Mars 2012 à 20:49

    Bonsoir Cacao

    Oui c'est ce que je me suis dis en allant ce matin te lire..... Si nous pouvions un jour écrire sur le même sujet mais en annonçant qu'un remède a été trouvé ce serait libératoire pour beaucoup de personnes.....Merci pour ton commentaire

    Gros bisous et bonne soirée à toi

    16
    Jeudi 15 Mars 2012 à 20:45

    Bonsoir, Je crois malheureusement qu'on ne peut cacher très longtemps une telle maladie car il en va de sa propre sécurité mais je peux comprendre le dilemne que le ou la malade peut ressentir à l'idée de faire une telle annonce.... la charge émotionnelle doit être immense.....

    Bonne soirée

    Chronique

    15
    Jeudi 15 Mars 2012 à 20:35

    La prochaine fois surement mais là je voulais traiter de ce terrible fleau qu'est cette maladie qui n'est pas évidente à gérer pour le malade et l'entourage...... Souhaitons qu'ils trouvent rapidement un remède au moins pour la contenir sinon l'enrayer définivement.

    Gros bisous et bonne soirée à toi

    14
    Jeudi 15 Mars 2012 à 20:29

    Bonsoir Monique

    C'est effectivement une terrible maladie qui touche aussi des personnes non agées....

    Gros bisous et bonne soirée

    Chronique

    13
    Jeudi 15 Mars 2012 à 20:27

    Je pense qu'un remède sera trouvé notamment pour stoper la progression de ce mal... je pense aussi que les cellules souches sont la clé pour remédier à cette terrible maladie....

    Je te souhaite une très belle soirée

    Gros bisous

    Chronique

    12
    Jeudi 15 Mars 2012 à 19:57

    Cela doit être effroyable de se savoir atteint par cette maladie et des peurs que cela doit engendrer de ne plus savoir où l'on est, ne plus savoir qui sont ces personnes autour de soi, perdre totalement ces repères..... je souhaite sincèrement que la médecine pourra résoudre le problème très vite...

    Oui je me souviens tu es le Monsieur qui m'a promis lors de ma prochaine visite de m'offrir un kebab, un Mac Do, de faire la vaiselle, de descendre les poubelles, un voyage à la Martinique, une croisière dans les caraibes.........(*)

    Je te souhaite une très belle soirée

    Gros bisous

    Chronique

    (*) Il n'est pas recommandé de contredire une malade..

     

     

     

    11
    Jeudi 15 Mars 2012 à 19:45

    Oui il en faut du courage pour tout le monde lorsque le couperet tombe....

    10
    Jeudi 15 Mars 2012 à 17:29

    non en fait ce n'était pas sur mon blog les articles.. je me suis trompée... mais sur le blog de quelqu'un que tu connais peut-être... enfin bon bien triste comme maladie :( bisous et bonne journée

    9
    Jeudi 15 Mars 2012 à 17:27

    une réflexion trés juste et pleine de sensibilité sur cette maladie... une histoire presque "ordinaire" vu le nombre de personnes touchées par cette maladie aujourd'hui... je devine que tu ne vas pas trés bien... j'ai suivi tes articles tes derniers jours et je crois comprendre que tu as une personne qui t'ait chère touchée par cette maladie, je t'adresse donc mille pensées réconfortantes, courage à toi gros bisous Chronique

    8
    Jeudi 15 Mars 2012 à 16:57

    Elle est bien triste ton histoire et combien vrai pourtant. On se plaint parfois de nos maux mais il suffit souvent de regarder autour de nous qu'il y a bien pire. Merci Chronique pour ce beau texte. Gros bisou et à plus tard !

    7
    Jeudi 15 Mars 2012 à 11:46

    Bonjour Chronique ! Incroyable que nous ayons toutes deux abordé ce sujet si dur pour la personne et les familles. Ton texte est poignant, montrant la réalité, et la souffrance qui en résulte. Bel article. Bonne journée et grosses bises.

    6
    Jeudi 15 Mars 2012 à 10:48

    Bonjour. Votre histoire est à la fois triste et affreusement réelle. Comment faire face à cette terrible maladie ? Doit-on la révéler à son entourage, la taire ? La peur de ne plus être le,la même paralyse. Cette peur que nous ressentons tous et qui nous ronge, cachée sous des sourires et des mensonges. Ainsi va la vie...

     

    5
    Jeudi 15 Mars 2012 à 08:30

    Je pensais lire une histoire humoristique, mais non.

    Et je trouve tonpetit texte bien émouvant. Ce qui me fait penser aux obsèques auxquelles je me suis rendue hier. Un mari décédé et sa chère femme ne l'a pas vu partir car c'est elle qui est déjà partie avant lui, derrière cette porte entrouverte du réel et de l'ailleurs. Triste moment pour ses fils  fils bien-aimés.

    Triste réalité pour beaucoup de personnes. Il faut du courage à toutes ces familles.

    @nnie

    4
    Jeudi 15 Mars 2012 à 08:17

    Bonjour Chronique très beau suspense que tu écrit aujourd'hui.

    toute ma sympathie  a  Annie, c'est une terrible maladie.

    bises monique

    3
    Jeudi 15 Mars 2012 à 07:22

    bonjour Chronique,

    je viens de te lire , ton texte est poignant, malheureusement Annie subit cette horrible maladie qui n'a pas d'issue vers la guérison, la médecine progresse pourtant pour essayer de  ralentir la dégénérescences .

    là, je reste sans mot...

    bonne journée à toi ..gros bisous ..Mamoune

    2
    Jeudi 15 Mars 2012 à 06:49

     

    Waouhhh ! Superbe suspens qui débouche sur une effroyable réalité encore secrète.

    J’imagine, enfin je crois pouvoir le faire, ce que peut être la vie d’une personne, en instance de perdre ses facultés et sa détresse.

     

    C’est très bien écrit, c’est surtout très très efficace. Bonne journée, @mitié de Metz, Marc. Bisou.

     

    Je suis le monsieur de Metz, celui que tu viens voir, celui qui t’a sauvé d’un parking souterrain immense il y a deux ans… J’ai une barbe : j’espère qu’à l’inverse d’Annie tu as encore assez de souvenirs pour savoir me remettre (dans le bon ordre…) et ne pas avoir peur de ce commentaire...

     

    1
    Jeudi 15 Mars 2012 à 06:33

    2 mots : poignant / courage (à Annie et ses proches).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :