• IL Y A DES JOURS..........

    DESERTb

    Il y a des jours où rien ne va,

    Il y a des jours où rien ne vient

    Non vraiment ce n’est pas ça

    Non vraiment je ne suis pas bien

    J’ai beau me concentrer

    J’ai beau me focaliser

    Je ne trouve plus les mots

    Qui se bousculent dans la tête

    Comme lors d'un jour de fête

    Ils sont comme figés

    Ils sont comme bétonnés

    Même le marteau piqueur

    A du mal à les dégager

    A du mal à les libérer

    Des entrailles de mon cœur

    J’ai trop mal à la tête

    A quoi rime que je m’entête

    J’ai beau vouloir creuser

    J’ai beau  vouloir retourner

    Le peu de mots que je déterre

    Ont tous vraiment un drôle d’air

    Je suis en manque d’idées

    Arrête donc de me torturer

    J’ai besoin seulement d’une ligne

    Rien qu’une petite pour démarrer

    Laisse-moi sniffer ma dose

    Je ne crains pas l’overdose  

    Laisse-moi tracer avec ma plume

    Cette came  qu’il faut que je hume

    Pour que j’arrête de griffonner

    Pour que j’arrête de raturer

    C’est vraiment le bordel

    J’ai la tête tout à l’envers

    J’ai le cœur qui s’emballe

    A trop vouloir espérer

    Je vais faire un AVC 

    Je crois que je suis « sonnet »

    « METZ DECOUVERTES - L'HOTEL DE VILLEACROSTICHE - 15 - CORVEE »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    4
    Dimanche 1er Août 2010 à 18:00

    Bonjour Stéphane

    Merci pour ton commentaire mais saches que tu n'as rien à m'envier car JADE D'OR tes poèmes. Il s'en dégage une très grande sensibilité et délicatesse..... Et moi aussi j'aimerais pouvoir écrire ce que tu écris.

    @micalement

    Chronique

     

    3
    Dimanche 1er Août 2010 à 14:24

    Il y a des jours où je voudrais écrire des textes aussi forts, bravo, quelle émotion................

    2
    Samedi 23 Janvier 2010 à 18:30

    Bonsoir Marc
    Le simple fait que tu sois ma Muse me ravie. C'est le plus beau cadeau que l'on puisse m'offrir.
    Cela me touche car c'est fait avec beaucoup de délicatesse.
    Je t'embrasse avec tout la délicatesse que m'inspire ton geste.
    Quant à tous tes mots, je vais en prendre soin, les cultiver et sous peu je t'offrirai un bouquet tout en vers.
    @u plaisir de te lire.

    1
    Samedi 23 Janvier 2010 à 16:57
    Bonjour Chronique.
    Après ma lecture de ce très beau texte
    je t’offre ces sept mots…
    Samedi
    Dimanche
    Lundi
    Mardi
    Mercredi
    Jeudi
    Vendredi

    Je peux t’en offrir douze autres
    Le premier des douze : janvier
    Le dernier des douze : décembre
    Les autres sont ceux qui parlent de février à septembre..

    Je peux t’en offrir quatre autres
    Le premier est hiver
    Le second est printemps
    Le troisième est été
    Le dernier est automne

    Je t’offre au bout de tes mots simplement ces mots
    Ils permettent d’écrire sur un temps passé, présent, à venir…
    Tu peux les mettre au pluriel si le singulier ne t’inspirent pas

    Moi, avec ces mots je peux écrire :

    J’aime les lundis de mes janviers
    Ils me rappellent d’autres hivers oubliés
    J’aime les mardis de mes févriers d’enfance
    J’y savais y être en bientôt de mes jeudis
    J’aime mes dimanches…
    J’aime mes vendredis…


    Mais comme je t’offre ces mots, j’arrête là…

    J’ai cette chance de n’avoir que trop de mots à écrire et pas assez de temps pour le faire. Mais je comprends ce que tu peux ressentir et même j’imagine que c’est terriblement frustrant de n’avoir pas de mots qui se mettent en ordre d’écriture… @mitié de Metz, Marc.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :