• HUMOUR - 50 - BETISIER DE LA POLICE

     

    5zlx8men

     
    - Dans ce conflit, le rôle des forces de l'ordure a été déterminant...
    - C'est alors que le suspect a eu l'audace de s'endormir pendant que nous l'interrogions.
    - Interrogé par nos soins, l'homme a alors menacé de nous répondre si on continuait à l'interroger...
    - L'homme sortit de son pantalon un engin avec lequel il frappa violemment l'inspecteur à la bouche.
    - Le garçon de café était une femme...
    - L'homme nous raconta toute la vérité qui n'était qu'un tissu de mensonges.
    - L'homme a refusé de reconnaître qu'il nous avait menti en affirmant qu'il était mort.
    - Le prévenu a attendu d'avoir fini son repas pour commencer une grève de la faim.
    - L'homme attendait l'autobus d'un oeil suspect...
    - Les trois africains soupçonnés d'avoir trempé dans l'affaire ont tous été blanchis par l'enquête qui a suivi.
    - Face à face avec son adversaire, l'homme le prit en traître par derrière...
    - Le suspect nous a alors menacés en fronçant les sourcils...
    - Le cadavre de l'homme qui nous a été présenté correspondait bien à la description de la femme qui avait été vue par les différents témoins.
    - L'homme avait tenté de forcer toutes les issues de la femme sans parvenir à s'y introduire.
    - Seule l'autopsie pourra dire si l'homme est encore vivant...
    - Non seulement la mère n'est pas morte comme le prétendent ses enfants, mais il a même été prouvé qu'elle est en vie.
    - La femme resta ouverte jusqu'à l'arrivée de son mari... Son alibi ayant pu être vérifié, nous avons été obligé de constater que le suspect ne pouvait être présent à l'heure dite sur les lieux du vol qu'il avait commis.
    - Dès que l'homme fut abattu, nous avons pu procéder à son interrogatoire.
    - L'assassinat avait donc bien le crime pour seule et unique raison.
    - On ignore les raisons qui ont poussé le désespéré à se faire assassiner...
    - Après avoir déjà enfilé deux sens interdits, l'homme s'en est pris à la conductrice...
    - La femme ayant été décapitée, il nous a été impossible jusqu'à présent de mettre un nom sur son visage.
    - Aucun dégât n'est à déplorer à l'exception de la seule et unique victime.
    - Selon ses dires, l'homme est mort vers 16h30
    - L'homme a déposé sa plainte sur le bureau avant de s'envoler devant nos yeux qui n'ont rien compris.
    - Le choc fut sans gravité même s'il fallut déplorer deux morts...
    - Seuls quelques dégâts matériels furent notés sur le cadavre...
    - Le policier put frapper son agresseur à la tête sans difficulté, son arme étant parfaitement réglementaire.
    - L'homme ne semblait pas avoir prévu son meurtre avec préméditation...
    - Un violent coup sur la tête semblait indiquer une mort naturelle...
    - Après identification, le corps fut rendu à sa famille dont personne n'a pu retrouver la trace.
    - Le défunt confirma que son meurtrier avait bien agi seul.
    - Malgré son mariage et ses quatre enfants, l'homme vivait comme un veuf éploré...
    - Grièvement blessé, la vitrine s'effondra en morceaux...
    - La mer était sa terre natale...
    - Le trio des voleurs était composé de quatre hommes d'origine africaine...
    - Le suspect étant sans domicile fixe, les policiers purent le cueillir quand il sortit enfin de chez lui.
    - L'homme qui avait dérobé les miches s'en prit ensuite à celles de la boulangère...

    « HAIKU - CYGNESJE SAIS..... HALLOWEEN C'EST FINI.... »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    9
    gavroche
    Samedi 4 Mai 2013 à 14:21

    bonjour Chronique tres amusant ce betisier

    mais il prouve aussi qu'une phrase incomplete

    peut creer des quiproquo

    bon mercredi a bientot pour le lac

    8
    Mireille
    Samedi 4 Mai 2013 à 14:21

    bonjour Chronique,

    .....merci pour ce fou- rire du matin.... une journée qui commence  bien !

    bien @micalement ,

    Mireille

    7
    Jeudi 4 Novembre 2010 à 14:12

    Oh que Oui !

    Je te souhaite une agréable journée

    Bisous

    Chronique

    6
    Jeudi 4 Novembre 2010 à 14:11

     il y a des jours sans......... Bonne journée Chronique

    5
    Jeudi 4 Novembre 2010 à 14:04

    Bonjour Sumadrad

    Moi non plus je ne m'en lasse pas......

    Bonne journée

    Amitiés

    Chronique

    4
    Jeudi 4 Novembre 2010 à 14:02

    Bonjour Gavroche

    Comme quoi il est toujours bon de relire une déclaration

    Je n'oublie pas je te ferais un "cygne"

    Bon Jeudi à toi

    Bisous

    Chronique

     

    3
    Mercredi 3 Novembre 2010 à 23:31

    rions cela fait du bien

    bises

    2
    Mercredi 3 Novembre 2010 à 21:55

    C'est marrant j'ai du aller dans un poste de police en fin de journée, le flic que j'ai vu était loin d'être aussi bidonnant.................. Bonne soirée Chronique.

    1
    Mercredi 3 Novembre 2010 à 09:34

    Bonjour Mireille

    Moi-même je ne me lasse pas de les relire........... Nul dout que cela donne la pèche.....

    Agréable journée à toi

    Amitiés

    Chronique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :