• GISORS ET SON CHATEAU-FORT....... 2/2

    CHATEAU GISORS 000

    Je vois que le groupe d'hier est de nouveau au rendez-vous
    Alors si vous êtes prêts nous allons poursuivre la visite..... CHATEAU GISORS 008

    Le caractère strastégique de ce point de la vallée de l'Epte incite les nouveaux maître des lieux à lancer une nouvelle campagne de reconstrution qui durera 10 ans. Durant cette période, le donjon sera consolidé et surhaussé de deux étages supplémentaires tandis que les fossés sont agrandis. Une nouvelle enceinte, longue de 800 mètres et flanquée de huit tours achève de protéger le site.

    CHATEAU GISORS 009

    A la veille de la troisième croisade, en 1188, une nouvelle trêve est conclue entre les souverains  Henri II (anglonormand) et Philippe Auguste (français) au château. Mais voilà Henri II décide de rejoindre ses aieux l'année suivante et c'est accompagné de son successeur, Richard Coeur de Lion, que le Capétien part guerroyer en Terre Sainte.

    CHATEAU GISORS 011

    Malheureusement Richard est retenu prisonnier à Dûrnstein à l'issue de la croisade et notre bon roi Philippe Auguste avec toute l'élégance qui le caractérise en profite pour s'emparer  de la forteresse en 1193. Dans la foulée, il effectuera plusieurs remaniements dont la construction de la Tour du prisonnier, inspirée du château du Louvre.

    CHATEAU GISORS 012

     En 1194, Richard, alors libéré, reprend les armes pour récupérer son fief. Cependant les deux parties décident de signer le traité de Gaillon qui place le Vexin, et donc Gisors, sous la tutelle de la France. Voulant à tout prix protéger ses terres, Richard entreprend la construction d'un redoutable château : le Château-Gaillard qu'il fit bâtir en seulement 2 ans.

    CHATEAU GISORS 013

    Le château de Gisors n'ayant plus de portée stratégique sera transformé en prison. Celle-ci accueillera des hôtes célèbres lors de la vague d'arrestation des chevaliers templiers. La forteresse devint ainsi le lieu de détention du grand-maître de l'ordre Jacques de Molay ainsi que trois autres dignitaires de l'ordre Hugues de Pairaud, Geoffroi de Gonneville et Geoffroy de Charney.

    CHATEAU GISORS 014

    Gisors connu encore quelques épisodes guerriers durant la guerre de Cent Ans. En 1419 la place se rendit au Duc de Clarence. Il faut attendre 1449 pour que Charles VII soit en mesure de la reprendre. Comme toutes les places médiévales Gisors connu une désaffection dans les premières années du XVI ème siècle avant d'être déclassée par Sully en 1591.

    CHATEAU GISORS 015

     Maintenant abordons la partie de l'histoire pour laquelle vous êtes là ... On ne me la fait pas à moi.... Ne me dites pas que les pelles que vous trimbalez depuis une heure vont servir à ramasser les feuilles mortes !

     

    Chut !!! La légende prend sa source en l'An 1307 lorsque les templiers sont arrêtés par ordre du roi de France qui n'est pas en odeur de sainteté avec la Papauté. Les templiers qui se savaient surveillés auraient transféré leur trésor de Paris vers un lieu mystérieux. Pour de nombreux spécialistes Gisors serait le site idéal.

    CHATEAU GISORS 016En 1940, le mythe est pour le gardien du château une inconstestable vérité. Roger Lhomoy entreprend pendant 6 ans des fouilles importantes dans le sous sol de la motte et les alentours du Château. Outre des découvertes intéressantes, le gardien entreprend de dégager le puits du donjon bouché depuis de nombreuses années et découvre selon ses dires en mars 1946, une chapelle romane dans laquelle on trouve 19 sarcophages de pierre de 2 mx0m60  et 30 coffres en métal précieux rangés par colonnes de 10. Il spécifie toutefois que le mot armoire serait plus judicieux que celui de coffres car chacune mesure 2m20 x1m80 x1m60. Décidé à revendiquer  sa part de la découverte, il se rend à la mairie de Gisors pour faire constater sa découverte. Le Maire et les pompiers qui se rendirent sur place refusèrent de descendre car la fosse n'était pas sécurisée. Le puit fut alors rebouché et la cavité désormais introuvable.

    CHATEAU GISORS 017

    Il tentera durant de nombreuses années à se faire entendre, tant auprès de la municipalité, qu'auprès du département mais en vain. Le mystère reste donc entier.

    N'ayant aucun historique de ce qui a été fait pour sonder la motte, je pense qu'il serait très facile de le faire avec les moyens technologiques dont nous disposons à l'heure actuelle. Ainsi saurions nous si oui ou non cette chapelle existe. Quant à savoir si le trésor s'y trouve toujours......That is the question.

    Bon c'est pas tout !. Il va falloir que vous ramassiez les feuilles à la pelle.

     

     

    « GISORS ET SON CHATEAU-FORT....... 1/2QUAND CIEL ET MER NE FONT PLUS QU'UN »
    Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    11
    Jeudi 15 Août 2013 à 13:43

    sympa la balade ! même en la découvrant à l'envers ... mais je rattrape mes lectures lol bisous

    10
    Béa - miss zénitude Profil de Béa - miss zénitude
    Lundi 5 Août 2013 à 15:15

    Gisors est l'un de mes châteaux préférés, c'est un site beau et très intéressant, surtout raconté comme tu le fais. Bizz de Béa

    9
    Vendredi 2 Août 2013 à 21:02

    j'ai eu l'occasion de visiter gisors , les templiers n'ont pas fini d'alimenter les rumeurs et les fantasmes des chercheurs de trésor qui ont failli détruire le site de gisors  c'est aussi pour celà que la comnune à du mettre des arrêtés minicipaux pour arrêter les fouilles qui mettaient en danger ce site historique, un peu comme à Rennes le chateau les templiers demeurent une énigme qui n'est pas prête d'être résolue bonne soirée lapie

    8
    Jeudi 1er Août 2013 à 19:21

    Excellent et agréable reportage ! La visite est bien commentée. Tout est parfait ! Merci de nous avoir guidés. Grosses bises.

    7
    Jeudi 1er Août 2013 à 13:08

    Mezrci Madame la guide!

    Moi ce serra Amboise bientôt!

    Mais je ne saurai être aussi convainquante!

    Combien dois-je mettre dans ta casquette?.....................

    Les temps sont durs!!!

    Alors mille bisous!!!

    Annie

    6
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 18:13

     

     

     

    Le trésor de Gisors raconté dans le détail et parfaitement illlustré avec tes photos, c'est ce dont je viens là de découvrir l'existence et sans aucune in"Epte"tie...

    Vivement une nouvelle croisade (cela me changera des soldes) qui me permettra de rencontrer des templiers qui devraient savoir où se trouve la chapelle romane disparue.

    A quand des nouvelles du seigneur Toste de Saint Omer, de Dame Tartine de Marmelade et de leur fils le petit seigneur Canapé de Saint-Dinatoire ?

    Je compte sur toi...

    Bisou, bonne soirée, Marc de Metz.
    @mitié.

    5
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 13:13

    merci pour toutes ces explications,j'aime bien tout ce qui concerne les chateaux!!lol!

    1098387_219793881505250_809326976_n

    et gros bisous

    4
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 09:09

    bonjour ma belle ,vraîment intéressant ton cours d'histoire ,beau soleil ,bonne journée ,bisous

    3
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 09:05

    Etrange que ce Maire refuse de faire quoi que ce soit pour devenir très riche !!! moi je prends ma pelle et je creuse un autre tunel, consolidé pis tout qui conduit direct à l'endroit des coffres forts, et voilà l'travail ! Pffff, faut tout leur dire !

    Ceci dit, merci beaucoup pour cette histoire passionnante et ces photos au sujet de ce château des temps jadis. Vraiment très intéressant. La Normandie regorge d'histoires incroyables ...

    Bonne journée Chronique et gros bisous

    Annick qui repart dans sa Picardie, la pelle sur l'épaule ...

    2
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 08:48

    Coucou Chronique,

    Merci pour tous ces détails passionnants. J'avais entendu parler de ce monsieur découvreur que la mairie refuse "d'"couter". Oui, le mystère demeure pour la plus grande joie des romanciers et autres rêveurs.

    gros bisous

    Martine ( je ne poste que le dimanche.. car c'est le grand désert sinon )

    1
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 07:12

    Bonjour Chronique


    Si le prof nous avez fait apprendre l'histoire de cette façon,  si bien  contée...
    J'aurai surement été plus assidue à mon livre d'histoire qui lui, était écrit en minuscule et sans jolie photo....
    Merci pour ce beau reportage , je repars avec ma pelle , le sac vide de tout trésor matériel....
    Mais le trésor,
    c'est toi et tes reportages !!!!!
    alors la vie est belle !
    je m'active , ce matin je bosse (bénévolat..et demain matin aussi)
    Bisous colorés et belle semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :