• CIRRUS LE GRAND......

    orage.jpg

     

    Cirrus le Grand, de ses collines contemple

    la ville endormie et ses temples

    Quant à lui, Stratus et ses légions

    attendent le signal pour l’invasion

    Cela fait des mois qu’ils marchent

    à pas cadencés vers cette arche

    Des milliers de centurions bien nourris

    et qui ont bu jusqu’à la lie

    s’apprêtent à faire mouvement

    quand venue sera le moment

    Jupiter,  Dieu qu'ils vénèrent

    daigne enfin répondre à leurs prières

    En fustigeant l’assaut à coup d’éclairs.

    Timidement les lances s’abattent sur la ville

    tambourinent sur les volets, martèlent les vitres

    ruissellent sur les façades, engorgent les rues

    puis se déversent dans un flot continu

    entrainant avec eux dans les rigoles

    toutes ces choses impures qui souillent le sol.

    Un court instant tout semble se figer

    Mais ce n’est qu’une illusion non partagée

    A nouveau les légions Nimbos déferlent

    Comme pour s’assurer qu’aucune souillure n’a été oubliée

    elles fouettent , cinglent , flagèlent, giflent  à nouveau

    elles n’épargnent personne, ni la terre, ni les hommes.

    De toute part la ville est asservie, assiégiée

    Pas une maison, pas une ruelle n’a été ignorée.

    Mais il n’y a ni vainqueur ni vaincu.

    L’armée se retire sans bruit comme repue

    satisfaite de son festin car telle est son destin

    J’entends les dernieres gouttes tombées ça et là

    Comme pour me rappeler qu’ici bas

    Nous sommes comparables à un fétu de paille

    Devant la déferlante qui ripaille.

     

    « UN SENRYU - EDREDONOUI JE PEUX............... »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    11
    gavroche
    Samedi 4 Mai 2013 à 14:26

    bonjour tres plaisant a lire les derniers mots traduisent tres bien

    les moments orageux ou le ciel est en colere

    bon jeudi  bises

    10
    Mireille
    Samedi 4 Mai 2013 à 14:26

    Bonjour Chronique,

     chuuut......le soleil revient....doucement....

    bonne journée !

    Mireille

    9
    Vendredi 20 Août 2010 à 16:31

    Bonjour flipperine

    Quand la nature se met en colère vaut mieux être humble.....

    Bisous

    Chronique

    8
    Jeudi 19 Août 2010 à 23:12

    de bien vilains nuages qui peuvent causer beaucoup de dégats quand ils crèvent

    bises

    7
    Jeudi 19 Août 2010 à 19:24

     Ces sont des édredons à eaux qui parfois se perçent sous le poids d'anges un peu trop joufflus

    Amitiés

    Chronique

    6
    Jeudi 19 Août 2010 à 15:37

    Bonjour Gavroche,

    Ce texte a été écrit un jour de pluie torrentielle..... il n'a duré que quelques minutes mais ce fut soudain et intense......

    Bonne journée

    Bisous

    Chronique

    5
    Jeudi 19 Août 2010 à 15:35

    Après la pluie, le beau temps que j'espère durable.................

    4
    Jeudi 19 Août 2010 à 14:14

    Un très joli poème, bonne jounée.................

    3
    Jeudi 19 Août 2010 à 12:32

    Avé Marc de Metz

    Mon ami EOLUS m'a promit de souffler de toutes ces forces pour que les nuages ne viennent pas perturber mon séjour dans ta petite bourgade " La Metzu de l'est". Ici le soleil se fait timide et le froid un peu moins..... l'automne frappe à la porte..... Foi de Chroniquus ! il ne rentrera pas !

    Je te souhaite une agréable journée Marcus

    Gros bisous

    Chroniquus

     

    2
    Jeudi 19 Août 2010 à 12:22

    Oui je le vois ..... par contre le froid je le sens aussi..... l'automne semble vouloir prendre ses quartiers avant l'heure

    Bonne journée

    Chronique

    1
    Jeudi 19 Août 2010 à 09:04

     

    Ce belliqueux Cirrus :

    interdit de séjour pendant le tient à Metzus.

    Je prépare mon plus grand paraplus

    Foi de Marcus !

    Bonne journée Chroniquus.

    @mitié de Metzus.

    Marcus.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :