• C EST DU VECU

     

     

    Cela fait déjà plus de 2 mois que ma collègue souffre atrocement de son bras comme si elle avait un tennisbow mais force est de reconnaitre qu’elle ne pratique pas de sport. Après avoir fait 10 séances  sans résultat chez un kinésithérapeute qui a passé la majeur partie de son temps à lui parler de son divorce, de sa fille de 25 ans  et de son chien incontinent, elle décida de ne pas renouveler l’expérience chez lui.

    Elle trouva l’adresse d’un nouveau spécialiste dont la réputation n’était plus à faire et obtint un rendez-vous. Le jour « J »  elle se prépara physiquement et mentalement à sa première séance.

    Physiquement tout d’abord, elle revêtit un soutien gorge pour sportive afin d’être plus à l’aise et de ne pas se retrouver les seins à l’air au moindre mouvement. Il est vrai que son 85A aurait pu se faire la malle sous l’effet d’une torsion trop violente.

    Mentalement, car elle était prête à en découdre si elle s’apercevait que,comme le précédent, le nouveau était un charlatan. Je crois me souvenir, qu’il était question,mais je ne peux l’affirmer,de lui casser quelque chose comme les rotules. Oui ! c’est ça...tout dans la douceur. Comme elle aimait le dire rien ne vaut le dialogue.

    C’est ainsi qu’elle se retrouva dans la salle d’attente et à l’heure dite entra dans le cabinet du praticien. Il observa les radios et l’invita à se déshabiller. Elle enleva donc son T-shirt et sûr de son fait s’installa sur la table. C’est à ce moment précis qu’il lui demanda de retirer le bas au grand désespoir de celle-ci car elle était en string.  
    C’est donc à reculons, si je peux dire, qu’elle retira son pantalon. C’est là que tout se corsa. Croyant que les manipulations seraient faites que sur le haut de son corps, le praticien lui expliqua de façon professionnelle qu’il devait agir sur toute l’ossature afin de rétablir un certain équilibre pour soulager son mal. C’est ainsi qu’il passa une main sous ses fesses et ramena ses pieds à hauteur de sa tête

    - Détendez-vous dit-il !  je vous sens crispée  

    On le serait à moins car après lui avoir fait faire des acrobaties digne des gymnastes chinoises il se retrouva le nez entre ses fesses.

    Dur donc de se laisser aller. "Ne tirons pas trop sur la ficelle"


    Lorsque ma collègue quitta le cabinet, elle se sentait déjà mieux. Elle revint le voir muni d’un short cette fois-ci car le string avait déclaré forfait et deux séances plus tard,elle fut rétablie.

    Aux dernières nouvelles, le spécialiste a toujours ces deux rotules.

    « NOUS DEUX CE FUT LE COUP DE FOUDRE......PUR-SANG »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :